Les Cerfs

 

Mahjrah, le messager des dieux. C’est l’un des motifs les plus fréquents. Il est mentionné dans de nombreuses légendes et traditions. C’est lui, le frère cerf, qui guide les Huichols à WIRIKUTA, là où ils vont chasser le peyolt. WIRIKUTA est connu sous le nom de Real de Catorce dans l’état de San Luis Potosi, où se rendent les Huichols chaque année pour leur pélerinage traditionnel.

Un autre cerf bleu Kauyumari symbolise l’esprit qui guide, celui qui conduit les chamanes sur leurs chemins de vision et leur montre comment obtenir leur connaissance particulière.

Le couple cerf / biche apparaît souvent, qui symbolise l’unité entre homme et femme durant leur chemin spirituel.

La mère du cerf « Tat Tay Mahjrahlee » est l’esprit gardien animal le plus important du chamanisme huichole. Elle porte les calebasses emplies de tabac et d’un plant de maïs, tous deux de la plus haute importance. Les Huicholes croient que le cerf donne volontairement sa vie à celui qui le chasse selon le rite sacré. Après une chasse au cerf, les chasseurs pratiquent les rituels purificateurs durant plusieurs jours pour le remercier d’avoir fait don de sa vie au bénéfice des humains. Le cerf, le plant de maïs et le peyolt forment une trinité.

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *