Parmi les Huichols circule une histoire sur la naissance du maïs et des cinq variétés qui existent dans le monde Huichol.
Aramara, la déesse de la mer eût une fille. On dit qu’elle était si belle que Tatakame, l’esprit mauvais, était très jaloux de sa beauté et voulait la tuer. Il la retrouvait quelque soit l’endroit où la déesse cachait sa fille.
Aramara demanda à sa mère Takutsi Nakawe, la déesse de la création, de l’aider à cacher sa fille. Ils ne trouvèrent pas un endroit dans l’univers où la cacher. Ils décidérent de la cacher dans la terre. Les déesses virent le cerf qui trottait dans la montagne. Ils virent que le cerf était timide, n’avait pas beaucoup d’amis et était toujours occupé à ses propres affaires. Aramara transforma sa fille en graines et les donna à sa mère. Takutsi les prit et elle partit.
La légende dit que quand Tao, le dieu du soleil est né, le cerf bleu appellé Kauyumari par les Huicholes, était en train de marcher dans la montagne en admirant les merveilles de la création. Takutsi Nakawe laissa tomber les graines en passant à côté du cerf. Le dieu cerf trouva les graines et tenta de rattraper la déesse, mais un pas de la déesse correspondait à une année pour lui. Ne sachant pas ce qu’étaient ces graines, le cerf les apporta aux Huichols, leur dit de les planter et de prier Aramara d’envoyer ses messagers avec de l’eau sacrée et sa protection afin de les faire pousser. Les Huichols plantèrent les graines et Tatei Washa Wimari, la déesse de l’épi de maïs, naquit à ce moment. Tatei Washa Wimari donna naissance à Tatei Kukuru Wimari, mère Colombe, qui à son tour eût cinq filles. Depuis lors les déesses résident dans la terre. Les noms des cinq filles de Tatei Kukuru Wimari sont:

  1. Tuzame maïs blanc

  2. Taurawime maïs rouge

  3. Tashawime maïs jaune

  4. Chichiwime maïs multicolore
  5. Yoawime maïs bleu.

Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *